AFY
AB
Arts et culture
Immigration
Jeunesse
Emploi et formation
Développement économique
Répertoires
Forum
02-20 Cabaret grivois
20 février
19h30
Centre de la francophonie
Cabaret grivois
Cabaret grivois
Il existe plusieurs types de chansons grivoises : gaillardes, coquines, cochonnes, libertines, etc. La chanson grivoise était très présente dans le folklore français au 17e et 18e siècle et a été adaptée à la réalité culturelle canadienne avec la colonisation. La chanson Le rapide blanc d'Oscar Thiffault en est un exemple. Elle a évolué avec les moeurs et est devenue plus vulgaire dans la période d'or du cabaret.
C'est un genre qui a périclité à partir de la Révolution tranquille, parce que la chanson grivoise avait pour fonction, entre autres, de choquer et de dénoncer la répression sexuelle du clergé. À partir du moment où elle est moins taboue, elle devient moins utilisée. Aujourd'hui, la sexualité est présente dans toutes les formes d'art, mais elle est pratiquement absente de la chanson. C'est souvent en revisitant de vieux cahiers qu'on peut les dénicher. Ou en prenant un verre au Centre de la francophonie le 20 février.
Au programme : des poésies, des piécettes, des chansons et des performances inattendues nous révèlent un côté caché de notre communauté.
Contact: Virginie Hamel, vhamel@afy.yk.ca, (867) 668-2663, poste 221
Merci au ministère du Tourisme et de la Culture du Yukon, à l’Aurore boréale et aux autres organismes et individus qui nous ont permis d’utiliser leurs photos.
Ce site Web a été rendu possible grâce à la collaboration de :