AFY
AB
Arts et culture
Immigration
Jeunesse
Emploi et formation
Développement économique
Répertoires
Forum
Statistiques
Analyses pancanadiennes et tendances nationales
Pour approfondir certains thèmes reliés à la réalité bien particulière des communautés francophones et acadiennes, RDÉE Canada a réalisé des analyses pancanadiennes de diverses sous-populations et aspects socio-économiques pour en dégager des tendances nationales.
Utilisation du français en milieu de travail
• À l'extérieur du Québec, les deux tiers (66 %) des francophones, soit environ 425 000 personnes, utilisent le français au travail. Dans les deux cas, on a gagné un point de pourcentage en cinq ans.
• À titre complémentaire, on peut noter que plus d'un quart de million d'anglophones actifs utilisent le français au travail dans les provinces à majorité anglophone. En 2006, ils sont environ 50 000 à parler le plus souvent en français et 225 000 à le parler régulièrement au travail. Cette population a sensiblement progressé en cinq ans.
• Si on additionne les francophones et les anglophones qui parlent souvent ou régulièrement le français au travail, on obtient une masse critique de quelque 700 000 personnes qui composent le paysage francophone dans le monde du travail à l'extérieur du Québec.
Jeunesse francophone au Canada
• La jeunesse des communautés francophones et acadiennes est une composante déterminante pour la pérennité de la langue française au Canada.
• Au Canada, entre 2001 et 2006, le nombre de personnes âgées de 20 à 44 ans a diminué de 141 000 personnes (-1,3 %), alors que le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus a augmenté de 450 000 personnes (+ 12 %).
• Près de 11 % de la population vivant hors Québec affirment avoir une connaissance du français. Cette proportion se hisse à 14 % chez les jeunes âgés de 20 à 24 ans et se situe à 10 % chez les personnes âgées de 45 à 64 ans.
• Les jeunes ont un taux de chômage bien supérieur (6,8 %) à celui des personnes âgées de 45 à 64 ans (4,9 %).
• Les francophones âgés de 20 à 44 ans travaillent essentiellement dans les mêmes professions et les mêmes industries que les francophones âgés de 45 à 64 ans, mais les proportions diffèrent quelque peu. De ce fait, les professions prédominantes chez personnes âgées de 20 à 44 ans et de 45 à 64 ans sont, respectivement, celles liées aux ventes et services (23 % et 20 %), aux affaires, finance et administration (17 % et 20 %), et aux métiers, transport et machinerie (15 % et 17 %). En ce qui concerne les industries prédominantes chez ces mêmes groupes d'âge, les secteurs de la fabrication (14 % et 14 %), du commerce de détail (11 % et 9 %), et des soins de santé et assistance sociale (11 % et 13 %) arrivent aux premiers rangs.
• Les francophones sont de plus en plus éduqués et devancent maintenant les anglophones.
Merci au ministère du Tourisme et de la Culture du Yukon, à l’Aurore boréale et aux autres organismes et individus qui nous ont permis d’utiliser leurs photos.
Ce site Web a été rendu possible grâce à la collaboration de :