AFY
AB
Arts et culture
Immigration
Jeunesse
Emploi et formation
Développement économique
Répertoires
Forum
La communauté franco-yukonnaise
Introduction
Une présence francophone dès les années 1800
Au Yukon, comme ailleurs au Canada, les voyageurs canadiens-français et métis ont joué un rôle essentiel dans le commerce de fourrures et le développement du pays. Les premiers francophones ont mis pied au Yukon dès les années 1800. Au temps de la ruée vers l'or du Klondike, les Canadiens français étaient déjà bien établis dans la région.
Ils jouèrent d'abord un rôle important dans la fondation et le développement des nouvelles agglomérations du Yukon, particulièrement Dawson et Mayo. Par la suite, ils eurent aussi un rôle actif dans la vie sociale et politique du territoire au sein de la nouvelle société qui émergea de la ruée vers l'or.
Le lac Laberge, le mont Coudert, le ruisseau Lépine et la colline Girouard sont quelques exemples de francophones qui ont laissé leurs traces.
Néanmoins, au cours du dernier siècle, la forte émigration qui a suivi le déclin de la ruée vers l'or, l'isolation et l'absence d'une infrastructure appropriée ont favorisé la langue anglaise, malgré une présence francophone continue.
Au début des années 1980, les francophones du Yukon ont commencé à s'organiser en vue de défendre leurs droits linguistiques et de mettre en place les services et les institutions indispensables à l'épanouissement de leur langue et de leur culture. Ce qui était au départ l'initiative de quelques individus dévoués à la cause francophone s'est rapidement transformé en une entreprise collective énergique.
En 1982, les francophones se sont regroupés et ont formé l'Association franco-yukonnaise (AFY). Sa mission est d'assurer, avec ses partenaires, la création et le développement des services, activités et institutions nécessaires au plein épanouissement et à la viabilité des francophones du territoire.
Une communauté en croissance
Aujourd'hui, la communauté francophone est reconnue et visible. Elle est une partie intégrante de la collectivité yukonnaise.
Selon les données du recensement de 2016 de Statistique Canada, près de 5 000 personnes parlent le français au Yukon, soit 13,8 % de la population du territoire, comparativement à 13,1 % il y a cinq ans.
De ce nombre, 1 570 francophones ont le français comme langue maternelle, ce qui représente 4,4 % de la population yukonnaise.
Le Yukon a donc le plus fort pourcentage de francophones et de personnes qui peuvent parler en français dans l'ensemble de la francophonie minoritaire canadienne après le Nouveau-Brunswick.
De plus, le bilinguisme français-anglais est de plus en plus présent au Yukon. Cette croissance constante, tant en nombre qu'en pourcentage, démontre l'attrait de la langue française dans le territoire. La communauté francophone peut ainsi bénéficier d'une population francophile en expansion.
Merci au ministère du Tourisme et de la Culture du Yukon, à l’Aurore boréale et aux autres organismes et individus qui nous ont permis d’utiliser leurs photos.
Ce site Web a été rendu possible grâce à la collaboration de :